Marie-José Chombart de Lauwe

Je me bats aujourd'hui pour éviter le retour des idéologies de haine...

Résistante à 17 ans en Bretagne, Marie-José Chombart de Lauwe a été arrêtée puis déportée avec sa mère en 1943 dans le camp de Ravensbrück. Son père est mort à Buchenwald. Psychosociologue au Centre national d’ethnologie du CNRS, les deux champs de recherche qu’elle développe portent sur les femmes, mais aussi et surtout sur les enfants. Militante contre la torture en Algérie et contre l’extrême-droite, sur laquelle elle a publié plusieurs ouvrages, elle a présidé la commission Droits de l’enfant de la Ligue des Droits de l’Homme. Depuis quarante ans, elle mène auprès des jeunes générations un combat contre la résurgence du fascisme et du racisme. Sa vie, qu’elle retrace dans Résister toujours, est marquée par une grande fidélité à ses compagnes de déportation et par le combat contre l’injustice. Elle est présidente de la Fondation pour la mémoire de la déportation.


Entretien conduit par Bernard Wallon | © Éditions Artulis | Durée: 10min