Lassana Bathily

Voir toujours plus loin…

Lassana Bathily est né en 1990 à Bamako, au Mali, et a grandi dans le village de Samba Dramané, dans la province de Kayes. Il est de confession musulmane.

Arrivé à 16 ans à Paris où il est hébergé dans un foyer de migrants, il fait des études dans le lycée professionnel Jean-Jaurès de 2007 à 2010.

Il est parrainé par RESF (Réseau éducation sans frontières) et fait une demande de titre de séjour en 2009, qu’il n’obtient qu’en 2011 après une procédure auprès du Tribunal administratif dont il sort vainqueur. Il obtient à Paris deux CAP (carreleur-mosaïste en 2009 et peintre en juin 2010).

Avec sa carte de séjour en poche, Lassana Bathily multiplie les emplois précaires (ménage, restauration, bâtiment, commerce) et travaille à l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes comme manutentionnaire. Le 9 janvier 2015, il devient le « héros de l’Hyper Cacher » en aidant certains otages à rester cachés et en fournissant des informations décisives aux forces de l'ordre. Il est alors pris dans un tourbillon médiatique dont il cherche à prendre ses distances en souhaitant « rester lui-même » et « préserver ses valeurs ». Il obtient en janvier 2015 la nationalité française dont il rêvait « depuis l’enfance ».

Lassana Bathily est reçu auréolé de gloire au Mali, et doit multiplier voyages et distinctions en Europe, aux USA et en Afrique. Mais il décide surtout de participer à des manifestations ou des dialogues citoyens, notamment avec la jeunesse, qui lui semblent plus importants.

Il est aujourd’hui contractuel à la mairie de Paris et occupe un emploi d’assistant technique dans la capitale. Le 6 janvier 2016, les éditions Flammarion publient son livre-témoignage Je ne suis pas un héros. Lassana Bathily a fondé une association avec pour premier projet un système d’irrigation pour son village, au Mali. Il joue au FC Africa, un club de football dans le nord de Paris et assure le capitanat de la Salésienne de Paris et de FC Ternes.


© Éditions Artulis | Durée: 38min